Notre instructeur en chef

Sensei Dominic Morin, 4e dan, est un passionné de la pratique et de l’enseignement des arts martiaux. Il a ouvert sa première école de karaté à Joliette en 1997 et a depuis bâti une communauté d’adeptes de tout âge.

Son école de karaté et d’arts martiaux est florissante. Homme d’affaires aguerri et enseignant charismatique, Sensei Dominic s’est entouré d’une équipe solide qui le seconde dans la réalisation des ses nombreux projets. Accompagné de toute sa famille, il continue de partager sa passion des arts martiaux avec le plus grand nombre de personnes possible.

SENSEI DOMINIC MORIN, 4e DAN

Natif de Chicoutimi, Sensei Dominic Morin y débute la pratique des arts martiaux en 1985 et commence à enseigner le karaté en 1992.

Il se présente devant Soshu Shigeru Oyama, 10e dan, en 1993 et promu au rang de ceinture noire 1er dan. Il devient alors un instructeur certifié et mandaté par la World Oyama Karate Organization. Le 23 Mai 1999, il est promu au range de 2e dan suite à un test de passage qui a lieu au dojo du siège social de l’organisation à New-York. Il continue de gravir les échelons et obtient le ranf de 3e dan des mains de Soshu Shigeru Oyama en 2002.

Ayant aussi pratiqué la boxe, le kickboxing et l’aïkido, il ouvre son premier dojo commercial à Joliette en janvier 1997.

En 2002, il est choisi pour représenter le Canada au Championnat du monde Oyama Karate à  New-York où il prend la 3e position de sa catégorie.

Lorsque Soshu Oyama se retire en 2004, Sensei Dominic quitte la WOKO pour fonder son école indépendante basée sur ’enseignement reçu et pour perpétuer la philosophie du karaté traditionnel japonais plein contact. Cette école s’appelle Me Sen Karaté-Do.

En 2007, la World Kanreikai karate Organization lui offre de se joindre à eux. Son dojo est donc affilié et accrédité par le grand maître Hanshi Manny Matias, 8e dan. En 2009 ,il ajoute un 4e dan à sa ceinture en réussissant son test de passage devant Hanshi Manny Matias au dojo de l’organisation World Kanreikai à Danbury, Connecticut.

Il poursuit sa carrière de combattant plein contact knockdown (sans protection) durant plusieurs années tout en entraînant une équipe de compétiteurs juniors et seniors qui participent à des tournois en Amérique du Nord. Il se rend même jusqu’à l’Open European Cup en Pologne en 2015 avec son équipe.

Sensei Dominic s’entraîne en grappling avec l’ISWA. Il poursuit son entraînement sous la direction de Sensei Jean-Francois Paradis, et obtient sa ceinture bleue (instructeur ) en grappling (jiu jitsu et lutte soumission) dans l’organisation Bujin (Progressive grappling art).

Il participe ensuite aux galas XMMA, Ringside, Instinct, LAMMQ, UCG avec plusieurs athlètes en MMA professionnel. Depuis 2010, il est le promoteur de gala MMA amateur K.E.F. Il est membre actif de la fédération de Muay Thai amateur du Québec, de la fédération d’Arts Martiaux Mixtes amateur et de la fédération de Kickboxing amateur du Québec. Son équipe de compétition participe à des galas amateurs à travers le Québec. Sensei Dominic et Miky Houle, un de ses combattants, font partie d’un film docu-réalité sur les arts martiaux mixtes intitulé Hors combat.

Étant un spécialiste de la casse (tamashiwara), Sensei Dominic se fait remarquer avec plusieurs casses spectaculaires de bâtons de baseball et de blocs de ciment.

Il travaille également à titre d’inhalothérapeute de 1994 à 2012. Depuis 2006, son dojo et tous ses instructeurs sont certifié R.C.R. et soins immédiat par la fondation des maladies du cœur.

Toujours à la recherche de nouvelles connaissances en arts martiaux, Sensei Dominic, se rendra au Japon pour s’entraÎner avec Shihan Nishida en 2018,